Fermeture des bureaux de SHT les lundis 24 juin et 1er juillet

Aller au contenu

Saint-Hyacinthe Technopole a enregistré 468 nouveaux emplois manufacturiers en 2016

Saint-Hyacinthe Technopole a enregistré 468 nouveaux emplois manufacturiers en 2016

Bien qu’encore légèrement affecté par le ralentissement économique enregistré au niveau mondial et ailleurs au Québec, le secteur manufacturier maskoutain est en plein redressement. La tournée de visites industrielles réalisée par l’équipe de Saint-Hyacinthe Technopole, de même que les données recueillies en cours d’année ont permis de compiler 116,2 millions de dollars en investissements des industries productrices de biens sur le territoire de la ville de Saint-Hyacinthe.

Il s’agit d’une augmentation de près de 2,6 % par rapport aux résultats de l’année précédente. C’est une légère croissance qui laisse présager un élan vers la reprise d’un niveau d’investissements qui s’apparente davantage à la moyenne de celui connu au cours des dernières années, perspective qui fait consensus parmi les économistes.

L’économie maskoutaine est basée sur l’industrie agroalimentaire. Année après année, elle marque plus de la moitié des investissements manufacturiers à Saint-Hyacinthe. Bien qu’en légère baisse par rapport à 2015, le secteur biotechnologie et agroalimentaire a enregistré des investissements de plus de 80 M$ en 2016, soit 7 $ pour chaque tranche de 10 $ des montants injectés dans notre économie. Fait à remarquer, le secteur de l’imprimerie et du papier devance au deuxième rang celui de la chimie et du plastique avec 13 % des investissements contre 6 %. 

« Un total de 102 projets d’investissements a été réalisé à Saint-Hyacinthe en 2016. De ce nombre, 95 étaient des projets d’expansion alors que 7 nouvelles industries se sont implantées sur le territoire », précise André Barnabé.

Important gain net d’emplois manufacturiers
La reprise aura ainsi permis un bond en avant du taux de création d’emplois industriels sur notre territoire. En effet, malgré certaines rationalisations importantes annoncées en cours d’année, les nouveaux emplois ont largement compensé les pertes enregistrées de sorte que le gain net d’emplois manufacturiers est l’un des meilleurs réalisés depuis le début de la décennie. Il revient au-delà de la moyenne des six dernières années et à un niveau d’avant-crise avec 293 emplois. Un signe indéniable d’un secteur secondaire solide et vigoureux.

PLUS DE 20 M$ D’INVESTISSEMENTS DANS LA CITÉ DE LA BIOTECHNOLOGIE
Le parc technologique de Saint-Hyacinthe, la Cité de la biotechnologie agroalimentaire, vétérinaire et agroenvironnementale, a cumulé des investissements de près de 21 millions de dollars en 2016. De ce total, 5,5 millions de dollars ont été injectés par des entreprises privées manufacturières ou de haute technologie. Celles-ci ont réalisé 17 projets d’expansion qui ont créé 68 nouveaux emplois. Le secteur institutionnel a aussi été très actif avec des investissements totalisant 15,2 millions de dollars. Six projets de développement ont ainsi été recensés.