Fermeture des bureaux de SHT les lundis 24 juin et 1er juillet

Aller au contenu

Les médecins vétérinaires du Québec de retour dans la technopole pour leur congrès annuel

Les médecins vétérinaires du Québec de retour dans la technopole pour leur congrès annuel

Saint-Hyacinthe Technopole et le Centre de congrès de Saint-Hyacinthe reçoivent, aujourd’hui et jusqu’à samedi, les membres de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec (OMVQ) dans le cadre de la tenue de leur congrès annuel.

L’événement est de retour dans la Technopole agroalimentaire après plusieurs années d’absence alors qu’il s’y tenait de façon régulière dans le passé. Il se déroulera dans l’enceinte du Centre de congrès mais certaines activités sont aussi prévues dans les installations d’Espace Saint-Hyacinthe.

« Nous sommes heureux d’être enfin de retour à Saint-Hyacinthe grâce à ses nouvelles infrastructures d’accueil de congrès. Il s’agit d’un lieu significatif pour nos membres puisqu’il est le cœur des activités manufacturières, de recherche, et d’enseignement dans le secteur vétérinaire au Québec. Pour la très grande majorité d’entre eux, revenir ici est un retour aux sources en quelque sorte », a précisé la présidente de l’Ordre, Dr Caroline Kilsdonk.

C’est justement sous ce thème, « Retour aux sources », que se déroulera ce congrès. Il réunira plus de 700 médecins vétérinaires de partout au Québec, qu’ils soient cliniciens, en enseignement ou en recherche. Il générera des retombées en dépenses directes pour Saint-Hyacinthe avoisinant les 200 000 $.

Les promoteurs du colloque ont pu bénéficier des différents services d’appui offerts aux organisateurs d’événements d’affaires par l’équipe du Centre de congrès et de Saint-Hyacinthe Technopole. Ceux-ci incluent le support pour tous les aspects logistiques de la tenue d’un événement d’affaires à Saint-Hyacinthe, mais aussi pour tout ce qui touche l’élaboration d’activités pré, para ou postcongrès pour les participants et leurs accompagnateurs.

L’OMVQ encadre la pratique des 2 600 médecins vétérinaires du Québec. Il veille à promouvoir et à favoriser l’implantation des meilleures pratiques en médecine vétérinaire. Pour ce faire, il assure le développement professionnel des médecins vétérinaires, encadre et surveille l’exercice et assure le respect de normes élevées de pratique et d’éthique professionnelles afin de contribuer pleinement à la santé et au bien-être des animaux et à la santé publique.

Photo:
Marie-Ève Brodeur, déléguée commerciale au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe, Isabelle Compagnat, déléguée au tourisme d’affaires de Saint-Hyacinthe Technopole, Me Sarah Thibodeau, directrice générale de l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec et Dr Caroline Kilsdonk, présidente.