Fermeture des bureaux de SHT les lundis 24 juin et 1er juillet

Aller au contenu

La relance annoncée en tourisme d’affaires est amorçée

La relance annoncée en tourisme d’affaires est amorçée

L’ouverture du Centre de congrès à la mi-novembre 2017 marque la reprise du tourisme d’affaires à Saint-Hyacinthe. La période trouble des dernières années, due à la fermeture de l’Hôtel des Seigneurs en 2013, s’achève et Saint-Hyacinthe est en voie de redevenir la plus importante destination d’affaires en région au Québec.

Grâce à cette nouvelle infrastructure, Saint-Hyacinthe Technopole croit être en mesure de ramener le nombre d’événements d’affaires d’envergure à un niveau supérieur à 80 par année et de permettre au milieu de profiter ainsi de plus de 4 millions de dollars de revenus directs (en 2017, il y en a eu 14 pour 362 680 $ de retombées).

Pour atteindre cet objectif, elle mise sur les avantages concurrentiels de Saint-Hyacinthe, que sont la nouveauté du produit Centre de congrès/Hôtel Sheraton, les pavillons d’exposition d’Espace Saint-Hyacinthe, la proximité des grands centres, l’accessibilité et le multifonctionnalisme de l’offre pour dormir, manger, se réunir, se divertir. Le tout à un coût intéressant.

Il y a un autre atout majeur pour les organisateurs d’événements : ils peuvent compter sur le soutien des équipes de Saint-Hyacinthe Technopole, dont celle du nouveau bureau d’information situé à l’intérieur du Centre de congrès. « Le congressiste aura sous les yeux tout ce qu’il faut pour lui donner l’envie de revenir nous voir pour une autre réunion d’affaires ou en visiteur d’agrément », précise Nancy Lambert, directrice tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole.

Une stratégie concrète

En collaboration avec Espace Saint-Hyacinthe et le Centre de congrès, Saint-Hyacinthe Technopole a mis les bouchées doubles en 2017 pour mettre en place une nouvelle et importante stratégie de prospection, de développement et de promotion de Saint-Hyacinthe comme destination d’affaires : présence accrue dans des salons professionnels pour présenter les forces de la région maskoutaine, nouvelle édition de la brochure « Saint-Hyacinthe : Un monde d’affaires », participation active à des réseaux spécialisés. Elle appuie également ses partenaires dans leurs démarches pour attirer la clientèle, fait des placements publicitaires afin de positionner Saint-Hyacinthe et le nouveau Centre de congrès et accompagne les organisateurs avec dynamisme et efficacité.

Saint-Hyacinthe Technopole peut également compter sur son Cercle des ambassadeurs, mis sur pied en 2017, qui donne déjà, lui aussi, des résultats. En effet, cinq événements et congrès d’envergure parrainés par ces derniers ont été confirmés au cours des dernières semaines. Ceux-ci représentent près de 1 500 nuitées et généreront des dépenses directes de près d’un demi-million de dollars. Une vingtaine de dossiers de candidature de Saint-Hyacinthe ont été déposé auprès d’organisateurs et sont en attente de réponse.

« Ces personnalités du milieu, influentes, impliquées et connectées, sont parfaites pour mettre Saint-Hyacinthe en haut de la liste des lieux de destination pour les rencontres d’affaires », reconnait fièrement Nancy Lambert.