Aller au contenu

Investissement majeur pour l’ouverture d’un nouvel incubateur d’entreprises agroalimentaires à Saint-Hyacinthe

Investissement majeur pour l’ouverture d’un nouvel incubateur d’entreprises agroalimentaires à Saint-Hyacinthe

Saint-Hyacinthe Technopole souligne l’ouverture sur son territoire d’un nouvel incubateur privé d’entreprises voué à l’installation d’industries du secteur agroalimentaire. Il s’agit d’une initiative du promoteur maskoutain, Jonathan Robin, qui complète le processus d’acquisition du bâtiment permettant la mise en place de cette infrastructure.

Ce complexe, qui a accueilli ses premières activités manufacturières il y a quelques semaines, est situé sur le boulevard Choquette dans le parc industriel Olivier-Chalifoux. D’une superficie de 13 000 pieds carrés, il affiche déjà complet alors que quatre jeunes sociétés en transformation alimentaire s’y sont déjà implantées, à savoir Mareiwa Café Colombien inc., Fixi Kombucha inc., Brasserie Olten et Le Bilboquet microbrasserie inc. ainsi que la Distillerie Noroi. Ces deux dernières entreprises feront l’objet d’une annonce très prochainement. À l’exception de Mareiwa Café Colombien, monsieur Robin est actionnaire de ces sociétés.

« En créant cet incubateur, il était d’abord souhaité de mettre sur pied un espace favorisant l’éclosion de jeunes sociétés innovantes dans le secteur alimentaire. De façon plus particulière, en y regroupant des activités liées à la production de boissons, le projet a été développé sur la base du principe d’un espace collaboratif entre entreprises. D’ailleurs, d’autres entreprises ont manifesté leur l’intérêt à se joindre à nous et un agrandissement de 12 500 pieds carrés est planifié au printemps 2019 afin de répondre à cette demande », a mentionné Jonathan Robin, propriétaire de l’incubateur.

En effet, en plus de partager le même bâtiment, les entreprises occupantes de cet incubateur partageront aussi certains équipements, certaines aires de travail et d’entreposage et même certains employés. C’est le cas notamment des équipements et des activités de mise en cannette qui seront communes à toutes les entreprises de l’incubateur. De plus, les achats groupés entre les entreprises permettront une économie d’échelle importante.

« Nous ne pouvons que nous réjouir de l’initiative de monsieur Jonathan Robin qui devient un important outil de développement économique pour notre milieu. Réalisé entièrement grâce à des fonds privés, cet incubateur sert déjà de levier à la réalisation de nouveaux investissements manufacturiers. Il s’agit, de plus, d’un modèle de synergie entre différentes entreprises sur lequel nous avons avantage à nous inspirer », a soutenu Karine Guilbault, directrice du développement industriel de Saint-Hyacinthe Technopole.

La mise en place de cet incubateur a permis la réalisation d’investissements de l’ordre de sept millions de dollars, incluant ceux des entreprises occupantes. Devant le succès rencontré par le projet, un agrandissement de l’incubateur et l’implantation de nouvelles sociétés dans le domaine agroalimentaire pour la prochaine année amèneront de nouveaux investissements importants.

Photo:
Jonathan Robin, propriétaire de l’incubateur, Karine Guilbault, directrice du développement industriel de Saint-Hyacinthe Technopole, Linda Grenon, présidente de Fixi Kombucha, François Grisé, président de Brasserie Olten et Le Bilboquet microbrasserie, ainsi que Lorena Meneses, présidente de Mareiwa Café Colombien.

Crédit: Robert Gosselin